jeudi 20 avril 2017

Informations pour les détenteurs amateurs (particuliers)

A partir du 20 avril 2017, les dernières mesures de prévention contre la grippe aviaire sont levées. Aucune nouvelle contamination par la grippe aviaire du type H5N8 n’a été constatée ces dernières semaines en Belgique et dans un rayon de 250 km autour de nos frontières. Cela signifie que le virus hautement pathogène ne circule probablement plus chez les oiseaux sauvages dans cette vaste zone. Le risque de contamination en Belgique est ainsi devenu limité.
Suite à la levée des mesures supplémentaires de prévention, seules les mesures habituelles de prévention destinées à empêcher l’introduction de la grippe aviaire sont d’application.
Bien que ces mesures de prévention habituelles concernent principalement les détenteurs professionnels, certaines concernent aussi les détenteurs amateurs situés dans les zones naturelles sensibles. Pour rappel, ces mesures sont les suivantes :
  • Le nourrissage et l’abreuvement des volailles et des autres oiseaux captifs doivent se faire à l’intérieur ou de façon à rendre impossible le contact avec les oiseaux sauvages.
  • Il est interdit d’abreuver les volailles et les autres oiseaux captifs avec l’eau de réservoirs d’eaux de surface ou l’eau de pluie accessibles aux oiseaux sauvages, à moins que cette eau ne soit traitée pour garantir l’inactivation des virus éventuels.
  • Les canards et les oies doivent être séparés des autres volailles.
Pour plus d’information :
Call center : 0800 99 777

Grippe aviaire : levée du confinement pour les volailles des détenteurs professionnels (19/04/2017)


Le Ministre de l’Agriculture Willy Borsus lève les dernières mesures de prévention contre la grippe aviaire. Les détenteurs professionnels de volailles ne doivent plus confiner leurs animaux à partir du 20 avril.

Le Ministre de l’Agriculture, Willy Borsus: « A ce stade, l’analyse de risque menée par nos services et nos experts permet enfin de lever le confinement au niveau du secteur professionnel. Je tiens à remercier sincèrement les détenteurs de volailles pour leur collaboration et la stricte application des mesures qui ont permis d’éviter la dispersion de la maladie au sein des élevages professionnels de notre pays, la Belgique faisant figure d’exemple à cet égard, à côté de pays européens durement touchés. »


Quelle est la situation actuelle ?

Aucune nouvelle contamination par la grippe aviaire du type H5N8 n’a été constatée ces dernières semaines en Belgique et dans un rayon de 250 km autour de nos frontières. Cela signifie que le virus hautement pathogène ne circule probablement plus chez les oiseaux sauvages dans cette vaste zone. Le risque de contamination en Belgique est ainsi devenu limité et les mesures supplémentaires de prévention contre la grippe aviaire prises en novembre 2016 peuvent donc être levées.

Pour rappel, la Belgique a connu en février et mars 5 contaminations par le virus H5N8 de la grippe aviaire : une chez un détenteur amateur d’oiseaux d’ornement à Lebbeke et 4 chez des oiseaux sauvages à Oud-Heverlee, Huldenberg, Dilsen-Stokkem et Ottignies. Dans l’Union européenne, depuis novembre 2016, plus de 1.100 contaminations ont été constatées dans les élevages avicoles professionnels et amateurs et dans des parcs zoologiques. Des milliers d’oiseaux sauvages sont en outre morts suite à une contamination par ce virus qui s’est montré très agressif pour la plupart des espèces d’oiseaux. Bien qu’il reste encore un certain nombre de zones problématiques ailleurs en Europe, cela ne présente plus directement un danger pour nos volailles et autres types d’oiseaux.


Et maintenant ?

Suite à la levée des mesures supplémentaires de prévention, les détenteurs professionnels de volailles ne doivent plus confiner leurs animaux. A partir du jeudi 20 avril, seules les mesures habituelles de prévention destinées à empêcher l’introduction de la grippe aviaire seront d’application.

Ces mesures de prévention ainsi que les règles qui sont d’application toute l’année pour les rassemblements et les marchés publics de volailles et d’oiseaux sont consultables sur le site internet de l’AFSCA :
- Toutes les informations concernant la grippe aviaire : www.afsca.be/santeanimale/grippeaviaire/
- Pour les amateurs : www.afsca.be/santeanimale/grippeaviaire/detenteursamateurs.asp



      Personne de contact pour la presse :
      Jean-Sébastien Walhin 
      jeansebastien.walhin@afsca.be
      Tél. : 0476 88 50 77

                     Pauline Bievez (Porte-parole Ministre Borsus)
                     Tél. : 0477 38 45 01

dimanche 9 avril 2017

Grippe aviaire : prolongation du confinement pour les volailles des détenteurs professionnels (07/04/2017)


Le Ministre de l’Agriculture Willy Borsus prolonge les mesures de prévention contre la grippe aviaire de 10 jours, soit jusqu’au 19 avril inclus. Les détenteurs professionnels de volailles doivent encore confiner leurs animaux au moins jusque-là.

Le Ministre de l’Agriculture, Willy Borsus: « Alors que la circulation du virus de la grippe aviaire a tendance à diminuer, l’analyse de risque menée par nos services et nos experts ne permet pas encore de lever le confinement du secteur professionnel. C’est également le cas dans les pays voisins. En tant que Ministre de l’Agriculture, je me dois de prendre des décisions qui garantissent globalement la santé animale au sein de nos élevages en Belgique. Je suis conscient des difficultés que cette situation engendre pour le secteur. En l’absence de nouveau cas dans les 150 km autour de la Belgique, le confinement pourrait être levé dès le 20 avril. »


Quelle est la situation actuelle ?Le nombre de contaminations par la grippe aviaire chez les oiseaux sauvages diminue sensiblement. Cela signifie que le virus de la grippe aviaire circule de moins en moins. Cette tendance est perceptible non seulement dans notre pays, où les dernières contaminations recensées remontent à environ 3 semaines, mais aussi dans une zone plus large autour de la Belgique. Bien qu’il reste un certain nombre de zones problématiques ailleurs en Europe où de nouveaux foyers sont encore régulièrement identifiés, cela concerne généralement des contaminations entre les exploitations avicoles et moins de nouvelles contaminations par les oiseaux sauvages.

Pour rappel, la Belgique a connu en février et mars 5 contaminations par le virus H5N8 de la grippe aviaire : une chez un détenteur amateur d’oiseaux d’ornement à Lebbeke et 4 chez des oiseaux sauvages à Oud-Heverlee, Huldenberg, Dilsen-Stokkem et Ottignies.


Que signifie la prolongation des mesures ?

Suite à la prolongation des mesures de prévention, les détenteurs professionnels de volailles doivent confiner leurs animaux au moins jusqu’au 19 avril inclus. Cela peut se faire en gardant les animaux dans un bâtiment fermé ou en les maintenant sous des filets qui empêchent tout contact direct avec des oiseaux sauvages. Une exception est faite pour les oiseaux coureurs (autruches, nandous, émeus, …) : le confinement n’est plus obligatoire bien que vivement recommandé.

Tous les détenteurs professionnels et amateurs doivent encore nourrir et abreuver leurs oiseaux et volailles à l’intérieur ou sous filets.

Enfin, l’utilisation de rapaces pour la chasse reste interdite. Lors de ce type d’activité, le risque de contamination par les oiseaux sauvages est encore jugé trop élevé.

L’ensemble des mesures est consultable sur le site internet de l’AFSCA :
- Toutes les informations concernant la grippe aviaire : www.afsca.be/santeanimale/grippeaviaire/
- Pour les amateurs : www.afsca.be/santeanimale/grippeaviaire/detenteursamateurs.asp



      Personne de contact pour la presse :
      Jean-Sébastien Walhin 
      jeansebastien.walhin@afsca.be
      Tél. : 0476 88 50 77